2 - filière efficacité énergétique des bâtiments

Objectif : Bâtir écologique, lutter contre les gaspillages énergétiques
Fournies par le soleil (photovoltaïque), le vent (éolien), la chaleur émise par la Terre (géothermie), les déchets (biomasse), les énergies renouvelables de demain participent à la diminution des rejets de CO2 dans l’atmosphère :
- pas ou peu d’émissions polluantes
- gestion raisonnée des ressources, notamment locales ;
- des emplois durables de proximité.

DE FORTES PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT
- Pour réduire les consommations énergétiques, les entreprises de cette filière innovent pour améliorer et simplifier les installations permettant de réaliser des économies d’énergies.
- Obligatoires ou volontaires, des diagnostics de performance énergétique sont aujourd’hui couramment réalisés. Ils nécessitent l’intervention de spécialistes.
- Le marché national de l’efficacité énergétique des bâtiments est estimé à 5,2 milliards d’euros d’ici 2020.
- Le dynamisme du secteur est pour partie lié aux certifications et labels qui s’imposent désormais aux constructeurs.
- Il est porté par des incitations fiscales et la garantie d’un retour rapide sur investissement.

Qui est concerné ?
- Les acteurs de la construction
- Les bureaux d’études, de recherche et de développement
- Les architectes et maîtres d’ouvrage
- Les maîtres d’oeuvre
- Les fournisseurs de matériaux innovants et durables
- Les intégrateurs, les installateurs ENR et systèmes de monitoring

img_filiere_2